TÉLÉCHARGER POSTGRESQL 8.4

PostgreSQL is a powerful, open source object-relational database system. It has more than 15 years of active development and a proven architecture that has. 29 déc. Tous les tests effectués et toutes les copies d'écran ont été fait sur un Windows XP. Cela devrait fonctionner de la même manière sous les. Page de téléchargement gratuit pour bentehansen.info du projet General bentehansen.infol Utilities for Software.

Nom: POSTGRESQL 8.4
Format: Fichier D’archive
Version: Nouvelle
Licence: Libre!
Système d’exploitation: iOS. Windows XP/7/10. MacOS. Android.
Taille: 21.42 MB


8.4 TÉLÉCHARGER POSTGRESQL

Dans AIX 5. Un exemple est createlang qui échoue avec des erreurs inhabituelles. Par défaut, tous les binaires compilés sur AIX sont bits. La conséquence est que les tentatives d'utiliser une socket de domaine Unix avec PostgreSQL amènent libpq à dépasser la taille de la structure de données. Télécharger cette version L'installeur détecte aussi l'ancien répertoire des données et indique qu'il va utiliser ce répertoire pour cette installation:. Sous UnixWare 7.

D'autres options de téléchargement sont possibles à partir du site web Cela crée un répertoire postgresql contenant les sources de PostgreSQL™. PostgreSQL est un système de gestion de base de données relationnelle et objet (SGBDRO) Open Source concurrent au projets MySQL ou Firebird, eux aussi. Télécharger PostgreSQL Le projet PostgreSQL a publié aujourd'hui un nouvelle version qui corrige un risque modéré et un autre à faible risque.

L'option -N permet d'indiquer le nom abrégé du service, et l'option -D l'emplacement du répertoire des données. Il prend en arguments une action et le nom du service. Voici quelques exemples d'action:. Il contient un accès rapide à certains outils comme psql ou pgAdmin version 1.

Il contient aussi les commandes suivantes:.

Avez-vous lu ceci?TÉLÉCHARGER AMSN 0.98.4

Il est tout à fait possible de donner des informations à l'installeur via la ligne de commande. Voici quelques-unes des options les plus intéressantes:. Voici un script très simple permettant de supprimer toute l'installation de PostgreSQL sur un serveur Windows, à utiliser principalement si la précédente installation n'a pas fonctionné:.

Traductions de cette page: Script VBS de suppression d'une installation. Article écrit par Guillaume Lelarge, le 29 décembre Dernière mise à jour le 19 avril Vous arrivez sur cette page: Votre navigateur devrait rapidement vous proposer d'enregistrer ou d'ouvrir ce fichier avec un dialogue de ce type: Commencez par l'enregistrer sur votre poste. Le téléchargement commence: Une fois terminée, l'installation va pouvoir commencer.

L'installeur se lance: Le nouvel écran indique que PostgreSQL est prêt à être installé. L'installation commence: Puis vous obtenez la fenêtre d'accueil standard: L'installeur détecte la précédente installation et indique qu'il va procéder à une mise à jour: L'installeur détecte aussi l'ancien répertoire des données et indique qu'il va utiliser ce répertoire pour cette installation: Et la mise à jour commence: Une fois l'opération terminée, vous devez avoir cet écran: Votre serveur PostgreSQL mis à jour est prêt à être utilisé.

Tom - Addition of spaces around the decimal point in a numeric literal would result in a syntax error. It resulted in an entirely-misleading startup failure complaining that the shared memory request size was too large. Safe and free downloads are made possible with the help of advertising and user donations. Please disable your ad-blocker to continue using FileHippo. PostgreSQL 8. Note des utilisateurs. Télécharger cette version PostgreSQL Afficher plus Description Technique Journal des changements.

Plus d'infos Moins d'infos Nom de fichier: Vous pouvez les répéter autant de fois que vous le voulez en utilisant la même commande. Cela installera les fichiers dans les répertoires spécifiés dans l' Étape 1. Assurez-vous d'avoir les droits appropriés pour écrire dans ces répertoires. Normalement, vous avez besoin d'être superutilisateur pour cette étape. Une alternative consiste à créer les répertoires cibles à l'avance et à leur donner les droits appropriées.

Vous pouvez utiliser gmake install-strip en lieu et place de gmake install pour dépouiller l'installation des exécutables et des bibliothèques. Cela économise un peu d'espace disque. Si vous avez effectué la compilation en mode de débogage, ce dépouillage l'enlèvera, donc ce n'est à faire seulement si ce mode n'est plus nécessaire. Ainsi, si vous voulez sauvegarder le maximum d'espace disque, vous devrez faire le travail à la main.

Installation du client uniquement: Si vous voulez uniquement installer les applications clientes et les bibliothèques d'interface, alors vous pouvez utilisez ces commandes:. Enregistrer eventlog sur Windows: Pour enregistrer une bibliothèque eventlog sur Windows grâce au système d'exploitation, exécutez cette commande après l'installation:. Ceci crée les entrées du registre utilisées par le visualisateur d'événements.

Solvusoft : entreprise certifiée Microsoft Gold

Pour désinstaller, utilisez la commande gmake uninstall. Cependant, cela ne supprimera pas les répertoires créés. Après l'installation, vous pouvez libérer de l'espace en supprimant les fichiers issus de la compilation des répertoires sources à l'aide de la commande gmake clean.

Cela conservera les fichiers créés par la commande configure , ainsi vous pourrez tout recompiler ultérieurement avec gmake. Pour remettre l'arborescence source dans l'état initial, utilisez gmake distclean. Si vous voulez effectuer la compilation pour diverses plateformes à partir des mêmes sources vous devrez d'abord refaire la configuration à chaque fois autrement, utilisez un répertoire de construction séparé pour chaque plateforme, de façon à ce que le répertoire des sources reste inchangé.

Si vous avez compilé et que vous vous êtes rendu compte que les options de configure sont fausses ou si vous changez quoique ce soit que configure prenne en compte par exemple, la mise à jour d'applications , alors faire un gmake distclean avant de reconfigurer et recompiler est une bonne idée. Sans ça, vos changements dans la configuration ne seront pas répercutés partout où il faut. Sur certains systèmes qui utilisent les bibliothèques partagées ce que font de nombreux systèmes , vous avez besoin de leurs spécifier comment trouver les nouvelles bibliothèques partagées.

Certaines informations pertinentes au sujet de mises en garde associées à cette méthode peuvent être trouvées sur http: En cas de doute, référez-vous aux pages de man de votre système peut-être ld.

Si vous avez ultérieurement un message tel que. Référez-vous aux pages man portant sur ldconfig pour plus d'informations.

Documentation PostgreSQL

Les autres systèmes d'exploitation ne sont pas connus pour avoir de commande équivalente. Si vous utilisez le csh ou le tcsh , alors utilisez la commande:. Pour que votre système trouve la documentation man , il vous faut ajouter des lignes telles que celles qui suivent à votre fichier d'initialisation du shell, à moins que vous installiez ces pages dans un répertoire où elles sont mises normalement:.

Elles surchargent les valeurs utilisées lors de la compilation. Si vous exécutez des applications clientes à distance, alors c'est plus pratique si tous les utilisateurs peuvent paramétrer PGHOST. Ce n'est pas une obligation, cependant, la configuration peut être communiquée via les options de lignes de commande à la plupart des programmes clients. La documentation principale contient plus d'informations.

PostgreSQL

C'est cet utilisateur qui fera démarrer le serveur. Si vous n'avez pas les accès superutilisateur ou si vous voulez juste regarder, votre propre compte utilisateur est suffisant. Mais, utiliser le compte superutilisateur pour démarrer le serveur est risqué au point de vue sécurité et ne fonctionnera pas.

Faire l'installation de la base de données avec la commande initdb. Cela ne fonctionnera pas avec le compte superutilisateur. L'option -D spécifie le répertoire où les données seront stockées. Vous pouvez utiliser le chemin que vous voulez, il n'a pas à être sous le répertoire de l'installation.

Avant de lancer initdb , assurez-vous que le compte serveur peut écrire dans ce répertoire ou le créer s'il n'existe pas , comme c'est montré ici.

La valeur par défaut est de faire confiance à tous les utilisateurs locaux. L'étape initdb précédente vous a indiqué comment démarrer le serveur de base.

Maintenant, faites-le. La commande doit ressembler à:. Cela démarrera le serveur en avant-plan. Pour le mettre en arrière plan faites quelque chose comme:. Pour arrêter le serveur fonctionnant en arrière-plan, vous pouvez saisir:.

À l'invite, vous pouvez saisir des commandes SQL et commencer l'expérimentation. Le premier chapitre de la documentation est un tutoriel qui devrait être votre première lecture si vous êtes nouveau dans le monde des bases de données SQL.

Si vous êtes familier avec les concepts des bases de données, alors vous voudrez commencer avec la partie administration du serveur qui contient des informations sur la façon de mettre en place le serveur de base, les bases des utilisateurs et l'authentification.

Normalement, vous voudrez faire en sorte que le serveur de base démarre automatiquement au boot de la machine. Pour ce faire, quelques suggestions se trouvent dans la documentation. Faire les tests de régression sur le serveur installé en utilisant gmake installcheck. Si vous ne l'avez pas fait auparavant, vous devriez définitivement le faire maintenant. C'est aussi expliqué dans la documentation. Ceci lui permet de fonctionner sur pratiquement toutes les configurations matérielles.

Néanmoins, la configuration par défaut n'est pas conçue pour des performances optimales. Les autres paramètres mentionnés dans la documentation affectent aussi les performances.

Actuellement, la plupart des tests de compatibilité de plateforme se fait automatiquement par des machines de tests dans la ferme de construction de PostgreSQL.

Cependant, les performance en souffriront. D'autres systèmes style Unix peuvent aussi fonctionner mais n'ont pas été récemment testés. Dans la plupart des cas, toutes les architectures processeurs supportées par un système d'exploitation donné fonctionneront. Cette section documente des problèmes spécifiques additionnels liés à des plateformes, en ce qui concerne l'installation et le paramétrage de PostgreSQL.

Les plateformes qui ne sont pas traitées ici n'ont pas de problèmes d'installation spécifiques connus. Les versions AIX de la 4. Vérifiez la ferme de compilation pour avoir des informations à jour sur les versions d'AIX connues pour être compatibles.

Utilisez les options suivantes de configure en plus des vôtres si vous avez installé Readline ou libz à ces endroits: Si vous n'avez pas un PowerPC ou vous utilisez GCC, vous pourriez voir des différences d'arrondi dans les tests de régression géométriques.

Il s'agira probablement d'avertissements à propos de division 0. Si vous cherchez une version de ldd , utilisée pour déterminer quel code dépend de quelle bibliothèque, les URL suivantes pourraient vous aider: Pour vérifier votre niveau de correctif, utilisez oslevel -r de AIX 4. Niveaux minimums recommandés de correctifs pour AIX. Sur AIX 5. Vous voudrez utiliser une version de GCC supérieure à 3.

Nous avons eu de bons résultats avec la 4. Dans AIX 5. En version 5. La conséquence est que les tentatives d'utiliser une socket de domaine Unix avec PostgreSQL amènent libpq à dépasser la taille de la structure de données. Si vous mettez à jour vers le niveau de maintenance et ultérieur, le correctif sera inclus. Dans tous les cas, recompilez PostgreSQL une fois que vous avez l'en-tête corrigé.

Les anciennes versions d'AIX ont quelques bogues dans cette fonction. Lors de l'implémentation de PostgreSQL version 8. Cela se trouvait être le résultat d'un comportement inattendu dans l'implémentation d'IPv6.

Supprimer IPv6 des services réseau. La valeur par défaut, sur AIX, est donc:. AIX est particulier dans la façon dont il gère la mémoire. Vous pouvez avoir un serveur avec des gigaoctets de mémoire libre, mais malgré tout avoir des erreurs de mémoire insuffisante ou des erreurs d'espace d'adressage quand vous lancez des applications. Un exemple est createlang qui échoue avec des erreurs inhabituelles. Par exemple, en exécutant en tant que propriétaire de l'installation PostgreSQL:. En l'exécutant en tant que non-propriétaire, mais dans le groupe propriétaire de l'installation PostgreSQL:.

On a un autre exemple avec les erreurs 'out of memory' dans les traces du serveur PostgreSQL, avec toute allocation de mémoire proche ou supérieure Mo qui échoue. La cause générale de ces problèmes est le nombre de bits et le modèle mémoire utilisé par le processus serveur.

Par défaut, tous les binaires compilés sur AIX sont bits.

POSTGRESQL 8.4 TÉLÉCHARGER

Cela ne dépend pas du matériel ou du noyau en cours d'utilisation. Ces processus bits sont limités à 4 Go de mémoire présentée en segments de Mo utilisant un parmi quelques modèles. Le modèle par défaut permet moins de Mo dans le tas, comme il partage un seul segment avec la pile. Dans le cas de l'exemple createlang ci-dessus, vérifiez votre umask et les droits des binaires de l'installation PostgreSQL.

Les binaires de l'exemple étaient bits et installés en mode au lieu de En raison des droits, seul le propriétaire ou un membre du groupe propriétaire peut charger la bibliothèque. Puisqu'il n'est pas lisible par tout le mode, le chargeur place l'objet dans le tas du processus au lieu d'un segment de mémoire de bibliothèque où il aurait été sinon placé.

Quand vous avez trouvé une configuration utilisable, ldedit peut être utilisé pour modifier les binaires pour qu'ils utilisent par défaut la taille de tas désirée. Les options pour xlc pourraient différer. Par défaut, de la surallocation d'espace de pagination peut se produire. Bien que nous ne l'ayons jamais constaté, AIX tuera des processus quand il se trouvera à court de mémoire et que la zone surallouée est accédée.

Le comportement le plus proche de ceci que nous ayons constaté est l'échec de fork parce que le système avait décidé qu'il n'y avait plus de suffisamment de mémoire disponible pour un nouveau processus. AIX Documentation: General Programming Concepts: Writing and Debugging Programs.

Performance Management Guide. IBM Redbook. PostgreSQL peut être construit avec Cygwin, un environnement similaire à Linux pour Windows, mais cette méthode est inférieure à la version native Windows voir??? Quand vous compilez à partir des sources, suivant la procédure normale d'installation c'est-à-dire.

Positionnez le path pour utiliser le répertoire binaire Cygwin avant celui des utilitaires Windows. Cela permettra d'éviter des problèmes avec la compilation. La commande adduser n'est pas supportée ; utilisez les outils appropriés de gestion d'utilisateurs sous Windows NT, ou XP.

Sinon, sautez cette étape. La commande su n'est pas supportée ; utilisez ssh pour simuler la commande su sous Windows NT, ou XP. Démarrez cygserver pour le support de la mémoire partagée. Ce programme doit fonctionner à chaque fois que vous démarrez le serveur PostgreSQL ou que vous initialisez un cluster de bases de données initdb.

La configuration par défaut de cygserver pourrait nécessiter des changements par exemple, augmenter SEMMNS pour éviter à PostgreSQL d'échouer en raison d'un manque de ressources système.

Les tests de régression en parallèle make check peuvent générer des échecs de tests de régression aléatoires en raison d'un dépassement de capacité de la file d'attente de listen qui cause des erreurs de connexion refusée ou des blocages.

8.4 TÉLÉCHARGER POSTGRESQL

Sur certains systèmes, vous pouvez avoir jusqu'à 10 connexions simultanées. PostgreSQL 7. X ou X, si les correctifs appropriés sur le système et les outils de compilation sont bien appliqués.

Au moins un développeur teste de façon régulière sur HP-UX Nous vous recommandons aussi de vous assurer que vous êtes assez à jour sur les correctifs HP.

Au minimum, si vous compilez des binaires 64 bits sur HP-UX Voir les sites de support HP comme http: N'oubliez pas de récupérer et d'installer les binutils en même temps. Si vous avez à la fois le compilateur C HP et celui de GCC, vous voudrez peut être spécifier explicitement le compilateur à utiliser quand vous exécuterez configure:. Si vous omettez ce paramètre, configure choisira gcc s'il en a la possibilité. Si c'est le cas, utilisez l'option --prefix de configure.

Dans les tests de régression, il pourrait y avoir des différences dans les chiffres les moins significatifs des tests de géométrie, qui varient suivant les versions de compilateur et de bibliothèque mathématique utilisées.